Beaucoup de gens souffre de maux de dos. La position assise est plus contraignante pour le dos que la position debout. Il s’agit d’une position statique qui gêne le flux sanguin. 

Les tissus sont alors moins bien irrigués et sont donc plus vulnérables à la surcharge. De plus, lorsque l’on est assis, les hanches sont fléchies, ce qui fait que le bassin est incliné vers l’arrière et que le dos est courbé. Cela provoque une plus grande charge pour les différentes structures du dos, et une plus grande tension musculaire modifie la pression de manière néfaste pour le disque intervertébral, on parle d’effet de « fluage ». Cela peut aboutir à une surcharge, à des douleurs, à des crampes et à des désordres dégénératifs.

Outre la surcharge mécanique en raison d’une mauvaise position lors des activités quotidiennes (rester assis longtemps, soulever…), des maux de dos peuvent apparaître en raison d’une tension psychologique et avoir une influence néfaste sur notre organisme. On parle de maux de dos psychosomatiques. Les maux de dos neurologiques et rhumatoïdes constituent d’autres causes.