Instabilité

= l’ensemble des troubles et des restrictions dont un patient souffre lors de postures physiologiques et de mouvements en raison de la perte de la capacité de la colonne vertébrale de maintenir le modèle de mouvement en cas de charge physiologique. Et ce, sans qu’il ne soit question de trouble neurologique ou de modification structurelle. La douleur qui va de pair est plutôt superficielle de nature et est provoquée par des mouvements comme le fait de s’asseoir, de se pencher, de tendre, d’être debout… et diminue lorsque l’on marche ou lorsque l’on se couche. Un déconditionnement physique en est souvent la cause.

Spondylolyse

= perte de continuité de l’isthmus intraarticularis ou de pédicules. L’arc vertébral qui relie les compartiments avant et arrière n’est pas complet, de manière héréditaire ou à la suite d’un traumatisme.

Spondylolisthésis

= interruption de l’arc vertébral des deux côtés, la partie avant de la vertèbre peut se déplacer.

Antérolysthésis

= déplacement vers l’avant d’une partie de la vertèbre avant par rapport à la vertèbre arrière. Il s’agit d’une forme sévère d’instabilité qu’il convient de traiter avec prudence.

Whiplash

= coup de fouet ou mouvement rapide et violent de la tête vers l’arrière et vers l’avant. Cela arrive notamment en cas de choc par l’arrière en voiture ou d’accident de sport qui occasionnent des dommages dans et autour de la colonne vertébrale cervicale et qui s’expriment par toute une série de symptômes, comme des maux de tête, des douleurs à la nuque, aux épaules, une mobilité réduite, des vertiges, des troubles du sommeil et de l’équilibre.

Ostéophytose

= production excessive de calcium

Sténose du canal rachidien

= rétrécissement du diamètre du canal rachidien héréditaire ou provoqué par une arthrose discale, une hypertrophie dégénérative de la facette articulaire ou une hypertrophie du ligamentum flavum. La réduction du diamètre peut provoquer une compression locale du nerf et/ou de réduire le flux sanguin vers la moelle épinière. Les symptômes dépendent de l’endroit où se produit la sténose et de la structure qui pose problème. Mais généralement, il s’agit d’une claudication neurogène pour la colonne vertébrale lombaire et d’une myélopathie et d’une ataxie pour la colonne vertébrale cervicale.

Plus d'affections: LombalgieHernies et discopathiesDégénération et arthroseSciatiqueOstéoporoseMaladie de BechterewScoliose