Hernie et troubles discaux
Troubles

Hernie et troubles discaux

Il s’agit d’affections dans lesquelles le disque intervertébral a été endommagé.

En soulevant mal des objets ou en adoptant une mauvaise posture, les anneaux fibreux (annulus), qui renferment le noyau gélatineux du disque intervertébral, sont soumis à de très grandes pressions. À la longue, certaines des fibres cèdent et se déchirent. Les anneaux deviennent alors moins solides et commencent à bomber vers l’arrière. C’est ce qu’on appelle une protrusion discale.

Lorsque l’annulus se rompt complètement, la substance gélatineuse du noyau est pressée vers l’arrière, de sorte que le disque intervertébral présente un renflement local. Ce phénomène se manifeste le plus souvent entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire. On parle alors d’hernie, d’hernie discale ou de prolapsus.

  • Vous pouvez comparer le renflement du noyau à un noyau de cerise que l’on projetterait en le serrant fort entre le pouce et l’index. En ouvrant les doigts d’un côté, la pression de l’autre côté augmente et le noyau est expulsé du côté ouvert. De la même manière, le bombement du noyau du disque intervertébral est aggravé par l’inclinaison de deux vertèbres l’une par rapport à l’autre. Cela se produit lorsque vous vous asseyez, allongez, penchez et baissez (de manière incorrecte).

Cette protrusion du matériel discal n’entraîne cependant pas toujours de douleurs. Même chez les personnes qui n’ont jamais eu de problèmes de dos, les examens révèlent souvent la présence de disques bombés. Cela ne devient problématique que lorsque le disque bombé commence à exercer une pression sur des structures sensibles à la douleur, comme un ligament ou la membrane externe de la moelle épinière. Si le renflement est suffisamment important, il peut appuyer directement sur la racine nerveuse, provoquant parfois une douleur insupportable. On parle de compression de la racine nerveuse. Cette dernière peut provoquer une douleur qui irradie dans la jambe. La pression peut être si forte que les signaux en provenance et à destination du cerveau ne peuvent plus passer et qu’il en résulte une perte de force, une perturbation des sensations ou une réduction des réflexes dans la jambe.

Comme le disque intervertébral ne reçoit aucun flux sanguin, il ne peut se rétablir que très lentement. Il est donc important de faire attention à son dos dès le plus jeune âge et de veiller à ne pas trop le solliciter. Le danger réside dans le fait qu’au cours de votre jeunesse, vous pouvez développer de petites fissures dans les anneaux du disque sans le sentir. Les fissures ne guérissent pas et, avec l’âge, le disque finit par être suffisamment affaibli par les nombreuses petites blessures pour céder soudainement... avec toutes ses conséquences.

Cause des problèmes de dos

La cause de nombreux problèmes de dos réside donc dans les années de sollicitation incorrecte et excessive du dos dès le plus jeune âge, d’où l’importance de faire de la prévention dès que possible. La différenciation entre protrusion et hernie est importante pour le traitement et la guérison. En cas de bombement, il est possible que le renflement disparaisse spontanément. Dans le cas d’une hernie discale, il y a un bombement du noyau interne et il n’y a pas de résorption. Le bombement discal est généralement le premier stade des troubles discaux, où l’on peut distinguer le bombement discal omnidirectionnel et bombement discal dorsolatéral. Cette dernière peut évoluer vers une protrusion ou une hernie.

Pour prévenir une hernie à l’avenir, il est donc important de prendre suffisamment soin de son dos. Même si vous n’avez pas encore de problèmes. Pensez aux produits ergonomiques d’Ergodôme et investissez dans votre santé.